L’étang des Joncquiers

Un véritable vivier d’espèces végétales et animales

La commune a la chance de posséder sur son territoire l’étang des Joncquiers. Une zone humide de 15 hectares, classée « Natura 2000 », qui doit son existence aux travaux de construction  de l’A51. Dans cet espace, composé de deux bassins d’eaux stagnantes, un écosystème s’est mis en place et un cortège d’espèces animales et végétales a colonisé ces milieux. On peut y observer notamment l’avifaune qui compte 84 espèces d’oiseaux, dont 23 nichent sur le site.
Des espèces de différents canards (Colvert), grèbes, foulques, passereaux, rousserolles (2), aigrettes (3), fauvettes à têtes noires… On y trouve également des agrions de mercure (1), des papillons, comme la Diane (5), et même des castors, des tortues comme la Cistude d’Europe (4), rare en dehors de la Camargue…

Cette zone humide abrite des espèces végétales et animales et des milieux remarquables pour lesquels le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) Paca met en oeuvre des actions de suivis écologiques et de gestion dans le cadre d’une convention de partenariat entre le CEN Paca et Escota.

En savoir plus sur le Conservatoire d’espaces naturels (CEN)

Vers des visites du site


Le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) de Paca intervient depuis 2003 sur la préservation des milieux naturels du site de l’Étang des Joncquiers, propriété de la société Escota (Vinci). Dans le cadre d’un partenariat le CEN Paca et Escota travaillent à la mise en place de visites du site. Des panneaux vont être remplacés et des pupitres seront installés, d’ici cet été, le long du sentier afin de créer un parcours pédagogique, notamment pour les scolaires.
Consulter la brochure sur l’itinéraire de découverte

La brochure d’informations
WordPress Image Lightbox