Déborah et Maxence, frère et sœur, partent en février pour le célèbre rallye 4L Trophy. Pour ce raid à vocation humanitaire, ils embarqueront avec 50 kg de dons (matériels sportifs, fournitures scolaires…) et sont à la recherche de partenaires pour leur association MecaPsy4L.

Dans la famille, il y a le papa : ancien mécanicien de profession et féru de voitures. Le tonton : autrefois mécanicien aussi, spécialisé dans les écuries de course automobile, comptant plusieurs Paris-Dakar à son actif. Et le grand-père, passionné d’automobiles et de rallyes. Aussi la grande fratrie de six enfants, dont Déborah et Maxence Blin, ont naturellement baigné dans cet univers depuis leur plus tendre enfance, notamment dans le karting. « Mon père avait une société de mécanique spécialisée dans le karting. Nos sorties familiales finissaient bien souvent sur un circuit », s’amuse Déborah. Depuis tout petit, ils regardent le Paris-Dakar et les départs des 4L Trophy et s’étaient promis de participer, un jour, à cette aventure aux vertus humanitaires. Leur vœu s’est enfin exhaussé.
Après plusieurs années, le projet a mûri et ces enfants, aujourd’hui âgées de 19 et 28 ans, ont bien grandi. Et du 17 au 27 février 2022, la fratrie embarque donc pour ce rallye, partant de Biarritz pour rejoindre le désert Merzouga au Maroc, en traversant l’Espagne. La Renault 4L,  hébergée en Saône et Loire, d’où ils sont originaires, est en pleine préparation pour le grand départ.
L’équipage est maintenant rôdé. Maxence, étudiant en sciences mathématiques se destinant à travailler dans l’ingénierie automobile, a les capacités pour s’occuper du volet technique et mécanique du véhicule. Il sera le pilote. Déborah, Meyrarguaise, se consacre plutôt à la partie communication et recherche de partenaires. Elle sera la co-pilote.
Tous deux sont friands des aspects aventure et dépassement de soi du rallye mais ont également la fibre altruiste. « Plus jeune, je voulais travailler pour Médecins sans frontières », signale Déborah. Devenue psychologue, elle est aujourd’hui réserviste sanitaire et volontaire pour la cellule d’urgences médico-psychologique (CUMP) des Bouches-du-Rhône.

A la recherche de partenaires et de dons
Si ce raid solidaire de 6000km est une aventure singulière à partager, il a également une vocation humanitaire. Le duo soutient l’association « Enfants du désert » qui s’applique à promouvoir l’éducation et l’accès à la culture, en contribuant au financement de constructions d’écoles, de bibliothèques, de blocs sanitaires… Maxence et Déborah devront être munis de 50 kg de matériels sportifs et de fournitures scolaires. Ils sont donc à la recherche de dons et de sponsors pour financer une partie de leur frais. En attendant, toute la famille est mise à contribution pour perpétuer cette vocation familiale liée à l’automobile. Même la petite sœur a instauré un calendrier de l’avent sur les réseaux. La municipalité de Meyrargues leur apporte son soutien. Déborah et Maxence envisage de présenter leur 4L à l’occasion du loto de l’association meyrarguaise partenaire : le CAM, qui se déroulera le 16 janvier, si les conditions sanitaires le permettent.

Vous pouvez les suivre sur Instagram & Facebook : Mecapsy4L
Contact : 06 65 38 40 59 ou mecapsy4l@gmail.com

WordPress Image Lightbox