btn_reservation

btn_villesetvillages2

plu

btn_ident

btn_pacs

btn_emeyrargues-new

btn_boules

newsletter1-sombre

bouton_transport-sombre

meteo-meyrargues-sombre

Mai 2018 Juin 2018 Juillet 2018
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

Prochains événements

Boite à idées

Accueil -> Au quotidien -> Action sociale -> Aides -> Personnes âgées -> Aides sociales pour les personnes âgées
Aides sociales pour les personnes âgées PDF Imprimer Envoyer

Les  personnes âgées ont très souvent besoin d'être épaulées, pour celà, plusieurs possibilités leurs sont offertes en fonction de leurs ressources :

  • aide au repas,
  • aide ménagère,
  • prestation de garde à domicile,
  • aide à l'hébergement,
  • minimum vieillesse,
  • dégrèvement de la taxe foncière,
  • exonération totale de la taxe d'habitation,
  • exonération de la taxe de la redevance audiovisuelle. .

Aide aux repas

Cette aide permet aux personnes modestes d'accéder à des repas, pour un prix modéré, au foyer restaurant des personnes retraitées.
La conditions est de ne pas dépasser le plafond de ressources de 7719,52 € par an pour une personne seule, 13 521,27 € pour un ménage.

Aide ménagère

Aide matérielle réservée aux personnes qui, en raison de leur état de santé, ne peuvent pas accomplir les travaux domestiques de première nécessité.

Conditions :

  • être âgé de 65 ans (60 ans en cas d'inaptitude au travail),
  • être au dessous du plafond de ressources, soit 7 719,52 € pour une personne seule,13 521,27 € pour un ménage,
  • si les ressources sont supérieures à ce montant, il est possible de bénéficier de l'aide ménagère par l'intermédiaire de la caisse de retraite,
  • ne pas déjà bénéficier de l'allocation personnalisée d'autonomie (AAH),

Le montant de l'aide ménagère est limité à 60% du coût des heures d'aide à domicile accordées.

Prestation de garde à domicile des personnes âgées

Cette prestation intervient lorsqu'une famille souhaite engager une personne à domicile :

  • dans une situation temporaire et urgente (sortie d'hôpital),
  • dans une situation de dépendance chronique,physique ou psychique,
  • pour remplacer la famille en cas d'absence de celle-ci,
  • en cas d'hospitalisation à domicile,
  • en cas de nécessité d'engagement d'une personne à domicile lors d'un séjour temporaire ou permanent en établissement.

conditions pour en bénéficier :

  • être âgé de 55 ans,
  • être en dessous du plafond de ressources (1 790€/mois pour une personne seule, 2 700€/mois pour un couple (allocation logement,APL,retraite du combattant...non compris),
  • être titulaire d'une pension,rente ou allocation du régime général de la Sécurité Sociale)

Aide à l'hébergement

Il s'agit d'une participation au paiement d'une maison de retraite. Cette aide dépend des ressources dont dispose le demandeur et permet l'entrée dans un établissement.

Pour en bénéficier il faut :

  • être âgé de 65 ans (60 ans en cas d'inaptitude au travail) et les ressources doivent être inférieures au montant de la dépense prévue,
  • être de nationalité française, ou étrangère,sous réserve dans ce cas de justifier de la régularité de séjour.
  • résider en France.

Par ressources, on entend :

  • les ressources personnelles. Toutes les ressources sont prises en compte, y compris l'aide potentielle de votre entourage, seules sont exclues la retraite du combattant et les pensions attachées aux distinctions honorifiques. Vous devez affecter 90% de vos ressources au remboursement de vos frais de séjour sachant que la somme minimum qui est laissée mensuellement à votre disposition ne peut être inférieure à 1% du montant annuel du minimum vieillesse.
  • les ressources réputées provenir d'un capital (même non productif de revenus)
  • les ressources susceptibles de provenir de l'obligation alimentaire.

Minimum vieillesse

Il s'agit d'une prestation versée aux personnes ne pouvant prétendre à aucun avantage vieillesse.

Conditions pour en bénéficier :

  • Etre âgé de 65 ans (de 60 ans dans certains cas),
  • avoir peu ou pas cotisé à une assurance retraite,
  • être de nationalité française ou de nationalité étrangère, sous réserve dans ce cas de fournir une preuve de la régularité de séjour,
  • résider en France,
  • disposer d'un revenu inférieur à 7 635,53€ pour une personne seule et à 13 374,76€ pour un ménage.

3 éléments composent le minimum vieillesse:

  • une retraite versée par le régime d'assurance vieillesse ou une allocation non contributive,
  • un complément éventuel,
  • une allocation supplémentaire.

L'allocation supplémentaire est destinée aux titulaires d'une pension de retraite, d'une pension d'invalidité ou d'une allocation spéciale.

conditions pour en bénéficier :

  • être âgé de 65 ans, ou 60 ans en cas d'inaptitude au travail ; il n'y a pas de condition d'âge pour les titulaires d'un avantage invalidité au titre d'une incapacité au moins égale à 66,66%, ni pour les bénéficiaires de l'aide sociale aux infirmes et aveugles,
  • être au dessous du plafond de ressources:7 635,53€pour une pesonne seule (allocation comprise,13 319,06€ pour un ménage allocation comprise,
  • être titulaire d'un avantage de base: pension de retraite, pension d'invalidité, allocation spéciale,
  • être de nationalité française,ou étrangère,sous réserve dans ce cas de justifier de la régularité de séjour,
  • résider en France métropolitaine ou dans lesDOM.

Montant de l'aide : 4 391,68€ pour une personne seule, 7 346,90€ pour un ménage (peut être réduite en fonction des ressources)

Dégrèvement de la taxe foncière

Cette aide permet d'alléger les taxes liées à la résidence principale des personnes âgées de condition modeste.

Conditions pour en bénéficier :

  • être âgé de 65 ans (et moins de 75 ans)
  • revenu fiscal maximum de 7 417€ pour la première part du quotient familial, majorés de 1 981€ pour chaque demi part supplémentaire
  • le contribuable doit occuper son habitation.

Montant de l'aide :

dégrèvement d'office de 100€ au plus de la taxe foncière sur le bâti relatif à l'habitation principale.

Exonération totale de la taxe d'habitation

Cette aide peut être attribuée d'office, sans démarche de la part du bénéficiaire, s'il remplit les conditions nécessaires.
Cette aide peut aussi être attribuée sur demande, sous certaines conditions, pour les personnes âgées de 60 ans ainsi que les veufs et veuves sans condition d'âge, non passibles de l'impôt de solidarité sur la fortune au titre de l'année précédente.

Conditions pour en bénéficier :

  • être âgé de 60 ans,
  • revenu fiscal maximum de 7 417€ pour la première part du quotient familial, majorés de 1 981€ pour chaque demi-part supplémentaire ; cette limite n'est pas exigée pour les titulaires de  l'
  • 'allocation supplémentaire (FNS).

Sont également éligibles :

  • le titulaire de l'allocation supplémentaire,
  • le titulaire de l'allocation d'adulte handicapé,
  • la personne invalide ou infirme ne pouvant subvenir par le travail à ses besoins,
  • la personne veuve, quel que soit son âge, non soumise à l'impôt de solidarité sur la fortune l'année précédente

Montant de l'aide :
exonération totale de la taxe d'habitation.

Exonération de la taxe de la redevance audiovisuelle

Elle est applicable  aux personnes exonérées ou dégrévées totalement de la taxe d'habitation. Les conditions pour en bénéficier sont donc identiques.

Retour

 

Se connecter